Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Jeunes Socialistes de l'Aude

Jeunes Socialistes de l'Aude

Le blog des Jeunes Socialistes de l'Aude!


Ciné-débat "le populisme au féminin"

Publié par Les Jeunes Socialistes dans l'Aude sur 27 Décembre 2012, 13:03pm

Catégories : #Culture militante


552281 467976856559103 1375343590 n

 

  • "Le populisme au féminin"

Documentaire réalisé par Hanna LADOUL, Matthieu CABANES et Marco LA VIA (52’) / Coproduction LCP-Assemblée nationale / Outside the box production

Réalisé par 3 jeunes étudiants en journalisme, ce documentaire traite de la féminisation des partis populistes de droite en Europe. A l’instar du Front National en France, de nombreuses femmes se sont imposées à la tête des partis d’extrême-droite de leur pays. Comment des femmes arrivent-elles à diriger des partis politiques machistes et archaïques ? Nouveaux visage, banalisation, décomplexions de l’électoral, les réalisateurs sont allés à la rencontre de ces femmes et ces hommes qui font l’extrême droite en Europe ?

A voir ou revoir ici

 

  • Le débat

Le documentaire met en avant l’uniformité des dirigeantes européennes : toutes blondes aux yeux bleues. Il définit aussi le terme de "parti populiste". En effet, l’extrême-droite rejette la classe politique, son discours est : un leader qui parle au peuple sans autres intermédiaires.  Mais c’est aussi des partis qui aménagent leur discours en fonction du peuple.


L’apologie du rejet et de la haine de l’autre est aussi frappante. Les partis populistes de droite s’appuient sur les difficultés des ménages pour établir des bouc-émissaire : à l’occurrence l’étranger. Partout en Europe, c’est un discours de peur qui cherche à effrayer. Pourquoi dans les campagnes audoises, où l’immigration n’existe pas, le Front National peut faire plus de 40% ? Nous avons ainsi évoqué le rôle des médias dans cette banalisation des discours xénophobes : est-ce la télé qui fait le score du Front National dans nos montagnes ?


L’autre fait frappant est la « fierté » des militants et des électeurs. Il y a encore quelques années, peu de monde assumé de voter pour l’extrême-droite, aujourd’hui il n’y a plus aucune honte. Beaucoup de jeunes se revendiquent ouvertement racistes et assument leur vote extrémiste.


Nous  avons débattu du rôle des partis républicains et de l’UMP. Ces partis d’extrême-droite sont-ils des partis comme les autres ?  Devrions-nous accepter le débat, et ainsi banaliser leur discours. Les partis classiques semblent tous manquer de proximité avec le peuple à l’inverse des partis dit populistes. Devrions-nous toujours appeler au Front Républicain alors que l’UMP accepte l’alliance avec le FN dans certaines élections locales ?


Pour finir, nous avons rappelé le devoir du Parti Socialiste et du gouvernement français d’assurer le changement et de mettre en place les propositions de campagne. Car si la Gauche apparaît incapable de diriger le pays, l’extrême-droite aura encore plus de facilité à récolter des voix aux prochaines échéances électorales.

 

Ce ciné-débat a été organisé dans le cadre du grand travail des Jeunes Socialistes sur l’extrême-droite : "Décrypter, Mobiliser, Combattre". Dans les prochains mois, nous avons pour objectif de rédiger une contribution fédérale d’analyse de l’extrême-droite sur notre territoire.


http://www.jeunes-socialistes.fr/agircontrelextremedroite/

 

 

 

 

 

 

 

 



Commenter cet article

Blog archives

Recent posts